© 2020 RML mentions légales

ANTHONY GIRARD

Compositeur - Professeur au CNSMDP

Ancien Directeur du CRR de Rouen et du CMA du 14e

Anthony Girard, né en 1959 à New York, a suivi des études au Conservatoire National de Paris où il obtient de 1980 à 1986 cinq Premiers Prix (harmonie, contrepoint, analyse, orchestration et composition).

 

Il suit en parallèle un cursus d’histoire de la musique à l’Université de la Sorbonne (DEA en 1985). De 1986 à 1988, il séjourne à la Casa de Vélasquez, à Madrid, et en 1988 son œuvre Vie nouvelle, pour orchestre symphonique, est primée au Concours International de Besançon.

Il obtient en 1992 le Prix Paul Belmondo de l’Académie des Beaux -Arts, “pour l’ensemble de son œuvre”, et reçoit de Musique Nouvelle en Liberté une commande pour l’Ensemble Orchestral de Paris, les Vingt-quatre Préludes. En 1996, il compose la cantate Croix de lumière pour l’inauguration de la cathédrale d’Evry.

Avec Comme une étoile du matin, pour orchestre à cordes, il obtient en 2001 le Grand Prix Lycéen des compositeurs.

Son catalogue comprend près de cent cinquante compositions, d’où ressortent les œuvres pour chœur et orchestre (Croix de lumière, Requiem “Come lovely and soothing death”, Soleil d’Akhenaton, Chants d’exil ), celles pour orchestre symphonique (Les âmes perdues, Vingt-quatre Préludes, Deux prières pour la fin de la guerre, À ciel ouvert), pour orchestre de chambre (Double Concerto pour violoncelle et piano, Comme une étoile du matin, pour orchestre à cordes, La voix lointaine d’Eurydice, “Opéra sans voix” pour huit instrumentistes et une danseuse) et de nombreuses compositions de musique de chambre vocale et instrumentale. Son Concerto pour piano - Derrière l’ombre des douleurs – une commande de Musique Nouvelle en Liberté, sera créé en septembre 2010 par l’Orchestre National de Lille.

 

Ses compositions sont éditées principalement à Paris aux éditions Billaudot, et par Symétrie, Leduc, Delatour, Combre, Berben, Muzyka et New consonant music.

Ses œuvres orchestrales ont fait l’objet de deux enregistrements monographiques en 1997 et 2001 par l’Orchestre Bernard Calmel. Il a collaboré avec de nombreux orchestres, chœurs, ensembles et solistes : l’Ensemble Orchestral de Paris (direction Georges Pehlivanian, Bernard Calme, Louis Langrée), l’Orchestre Philarmonique de Radio France, direction Kyrill Karabits (commande de Radio France pour Alla breve), l’orchestre Colonne (direction Laurent Petitgirard, Festival Présences - Radio France en 2008), le chœur et l’orchestre du Théatre des Arts de Rouen, direction Frédéric Chaslain, le chœur Vittoria d’Ile de France, direction Michel Piquemal, l’ Orchestre Bernard Calmel (plusieurs créations et deux CD monographiques), l’orchestre Musica Viva de Moscou, direction Alexandre Roudine, l’Orchestre de la Cité internationale universitaire de Paris, direction Adrian Mc Donnell, l’Orchestre Amadeus de l’Union des Compositeurs de Moscou, direction Freddy Cadena, l’ensemble A Ciel Ouvert, direction Bernard Calmel, l’ensemble Carpe Diem, direction Jean-Pierre Arnaud, l’Ensemble Musicatreize (commande du festival Octobre en Normandie), l’ensemble vocal Sequenza 9.3, direction Catherine Simonpietri, l’ensemble Phoenix (commande de l’Auditorium du Louvre), l’Orchestre de chambre de Toulouse, l’Orchestre Symphonique Français, Le Nouvel Orchestre de Rouen, direction Joachim Leroux, l’Ensemble Musique Oblique, l’Ensemble Métamorphosis, l’ensemble de cuivres Sur Mesure, direction Fabrice Colas, le Sextuor Opus 62, le Quintette L, le quatuor Arpeggione, le trio Cappa.

Pami les artistes lyriques, on peut citer Françoise Masset, Elena Liberova, Florence Katz, Roselyne Cyrille, le baryton Pierre-Yves Pruvot, et parmi les instrumentistes les violonistes Elena Denisova, Jean-Luc Richardoz, Bernard Marhern, Guy Commentale, Hubert Chachereau, Rodion Zamuruyev et Alexis Moschkov, les altistes Liviù Stanèse, Antoine Tamestit et Alain Tressalet, les violoncellistes Sergeï Sudzilovski et Jean-Luc Bourré, les flûtistes Kouchyar Shahroudy, Marine Perez et Patricia Nagle, les hautboïstes Daniel Arrignon et Jean- Pierre Arnaud, les clarinettistes Philippe Cuper, Jean-Marc Fessard, Florent Héaut et Alexandre Chabod, les cornistes Daniel Catalanotti et Florent Barrois, le trompettiste Guy Touvron, le tubiste Ivan Milhiet, les harpistes Marielle Nordmann, Sabine Chefson et Ghislaine Petit, les guitaristes Alain Rizoul et Christian de Chabot, l’organiste Pascale Rouet, les pianistes André Diev, Hugues Leclère, Aurélien Richard et Geneviève Girard.

 

En parallèle à son activité de compositeur, il effectue des recherches en analyse musicale qui l’amènent à publier un ouvrage en deux volumes sur le langage musical, respectivement primés par la SACEM en 2002 et 2006. Il poursuit avec la publication d’une série de cahiers d’analyse musicale (Debussy, Chopin, Haydn, Bach, Schubert, Bartòk, Stravinsky) et d’un ouvrage sur l’orchestration.

En 2008 / 2009, il participe au programme de formation professionnelle européenne FOREMI, pour le module d’analyse musicale. Il intervient régulièrement dans ce domaine à l’Académie Internationale d’Eté de Paris et à l’Académie Internationale d’Eté du Grand Nancy.

Il présente régulièrement, en partenariat avec des interprètes, des concerts-conférences sur différents sujets comme le Style Classique, la Grande fugue de Beethoven, le Symbolisme dans la musique instrumentale de Bach, la musique de chambre de Fauré, de Franck, de Bartòk ou de Chostakovich. Il est aussi l’auteur d’un essai sur le compositeur Valéry Arzoumanov.