© 2020 RML mentions légales

SOIRÉES DE MÉTHODOLOGIE PIANISTIQUE

SMP-3 - Construire une interprétation

Lundi 20 janvier 2020

20h à 22h

21 rue de la Fontaine au Roi

Paris 11e

 

 ENTRÉE LIBRE SUR INSCRIPTION 

___________________________________________________

Construire une interprétation

Modérateur : Hugues Leclère

Les soirées de méthodologie pianistiques sont des espaces d'échanges libres modérés par Hugues Leclère. Elles sont à entrée libre sur inscription. Chacun peut y présenter ses interrogations, ses idées et solutions, dans un esprit de recherche mutuelle et de convivialité. Elles sont ouvertes en priorité aux enseignants spécialisés de piano mais aussi à tous les passionnés de la pratique pianistique.

Entrée libre sur inscription, dans la limite des places disponibles. Les soirées de méthodologie pianistique se déroulent dans les locaux de RMLformations, 21 rue de la Fontaine au Roi, Paris 11e, Métro République ou Goncourt.

Ordre du jour (ni exhaustif, ni limitatif...)

 

1° Définitions

- qu’est-ce qu’une interprétation musicale ?

- qu’est-ce que le style d’une interprétation ?

 

2° Quelles sont les limites de la notation musicale ?

 

3° Peut-on définir un style d’interprétation ? Qu’est-ce qu’une bonne ou une mauvaise interprétation ?

 

4° Quelle sont les différences et les liens entre le style de l’interprétation et le style d’un compositeur ?

 

5° Quelles compétences réclame une bonne interprétation ? Sont-elles de l’ordre de l’inné et/ou de l’acquis ?

 

6° Doit-on relier l’œuvre musicale à un texte, un scénario, un corpus poétique ?

 

7° Peut-on parler de dramaturgie dans une œuvre musicale ?

 

8° Quels sont les critères pour évaluer l’interprétation ?

 

9° Peut-on construire une interprétation ?

 

10° Quelles méthodes pour construire une interprétation ?

 

11° La notion de vérité a-t-elle sa place dans le domaine de l’interprétation ?

 

12° Doit-on faire évoluer son interprétation avec le temps ?

 

13° Existe-t-il des écoles d’interprétation ?

 

14° Que dire de l’expression « interprétation définitive » ?

 

16° Synthèse